Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 13:24

On trouvera le sujet ICI.
1. Le paradigme expérimental utilisé est le paradigme de transgression des attentes; l'indice comportemental mesuré est le TF.

2. Les auteurs testent la TOM des bébés de 15 mois et 7 jours en moyenne: sont-ils capables d'inférer de fausses croyances à autrui?

3. Le tableau n'est pas demandé dans l'exercice mais il peut être très intéréssant de le présenter car il aide dans le raisonnement de l'expérience:

a) Tableau: (TB= true belief condition; FB= false belief condition)

Conditon Induction Localisation objet "Croyance" de l'expérimentaeur
TB "green condition" boite verte boite verte
TB "yellow condition" boite jaune boite jaune
FB "green condition" boite jaune boite verte
FB "yellow condition" boite verte boite jaune



b)Hypothèse des auteurs:
--->Si les bébés de cet âge sont capables d'attribuer de vrais croyances à autrui alors:
- Dans TB "green condition" : ils seront surpris quand l'expérimentateur ira chercher l'objet dans la boîte jaune (TF jaune> TF vert).
- Dans TB "yellow condition": ils seront surpris si l'expérimentateur cherche l'obejet dans la boîte verte (TF Vert>TF jaune)
--->Si les bébés de cet âge sont capables d'attribuer de fausses croyances à autrui alors:
- Dans FB "green condition" : ils seront surpris si l'expérimentateur va chercher l'objet dans la bonne boîte (la boite jaune) et ainsi (TF jaune> TF vert)
- Dans FB "yellow condition" : ils seront surpris si l'expérimentateur va chercher l'objet dans la bonne boîte (la boîte verte) et ainsi (TF vert>TF jaune).

4. Il y a 8 groupes comprenant chacun 7 bébés (pour toutes les conditions et pour chacun des évènements concernant l'une d'elle).
5.Pas de critiques constructives à faire (pas à un niveau L2 en tout cas.)
6.Tous les graphiques présentés relatifs aux résultats des expériences nous confortent dans l'hypothèse des chercheurs.
7. On peut donc conclure que les bébés de cet âge possède une TOM, développable dans certaines conditions.

Repost 0
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 16:57

Vous trouverez le document relatif à l'exercice ICI.

CORRECTION:
1. Le paradigme expérimental utilisé ici est l'Habituation/réaction à la nouveauté (procédure à essais contrôlés).
Les indices comportementaux mesurés sont:
- le TF
- le temps d'exploration tactile (on dira TT)
2.Tableau de résumé de la procédure:


- Nous prendrons l'exemple de la forme "étoile" et on s'intéressera au transfert intermodal tactile (t) à visuel (v):

      


(t)= modalité tactile
(v)= modalité visuelle

3. la phase 3:

la phase 3 est une phase contrôle de reconnaissance: on veut être sûr que les bébés étudiés ont bien usé de transfert intermodal en phase 2 et qu'ils ont bien eu le souvenir de ce qu'ils ont vécu en phase 1 (habituation)
Ainsi si c'est le cas, on ne doit pas observer de regain d'intérêt à la remanipulation tactile lors de la phase 3, ils doivent restés "lassés" de la manipulation tactile de l'objet connu.

4.Hypothèse de la recherche:
a)la manière officielle, celle de la correction:
-Si les bébés sont capables de transfert intermodal de (t) à (v) alors le groupe transfert reconnaîtra visuellement l'objet préalablement touché et TF<TF du groupe contrôle.
-Si les bébés sont capables de transfert intermodal de (v) à (t) alors le groupe transfert reconnaîtra tactilement l'objet préalablement vu et donc TT (groupe tranfert)<TT (groupe contrôle)

b) ma manière perso:
Si les bébés (de 5 mois) sont capables de transfert intermodal alors ils reconnaitront le même stimulus présenté dans une modalité sensorielle différente.
Ce qui se traduira par:
- Un manque d'intérêt lors de l'exploration tactile (en phase2) lorsque le stimulus aura préalablement été présenté visuellement (en phase 1).
- Un TF peu important (en phase 2) lorsque le stimulus aura été préalablement présenté tactilement (en phase1)

5.Représentation graphique:
   


6.Résultats et validation d'hypothèse:
- dans (t-->v) les bébés de 4-5 mois regardent de manière "identiques" (disons avec une différence non statistiquement significative), le stimulus de même nature ou de nature différente.
Il n'y a donc pas transfert intermodal de (t--->v) en ce sui concerne la forme des objets.
- dans (v--->t) les bébés de 4-5mois explorent manuellement plus le nouveau stimulus que le même stimulus présenté préalablement en visuel (car ils le reconnaissent tactilement).
Il y a donc transfert intermodal de (v--->t) en ce qui concerne les propriétés de formde des objets.
===>L'hypothèse des auteurs est donc validée en partie, et on peut dire qu'il y a une asymétrie dans le développement du transfert intermodal.

7.Ce qu'on peut conclure:
A cet âge là la fonction de la main va être spécialement fonctionnelle, et pas spécialisée dans une reconnaissance (relative aux propriétés de formes des objets.
On sait qu'elle est essentiellement instrumentale et qu'elle a du mal à coordonner perception/action.

CORRECTION OFFICIELLE ICI

Repost 0
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 17:00
Méthodes d'études:




Etude sur la permanence de l'objet:




Repost 0
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 16:41

Vous trouverez le sujet ICI.

Réponses:
1.Le paradigme utilisé est la préférence pour la nouveauté. L'indice comportemental mesuré est le TF (temps de fixation).
2.Tableau récapitulatif des 3 expériences:



3.
- Dans l'expérience 1 on veut savoir si les bébés discriminent 2 formes d'une catégorie géométrique différente
- Dans l'exp 2 on veut savoir si les bébé discriminent 2 stimuli d'une même catégorie de formes géométriques.
- Dans l'exp 3 on veut savoir si les bébés savent catégoriser perceptivement des formes géométriques (on compare des bébés de 56 h en moyenne avec des bébés de (3-4 mois)


4. Hypothèse de l'expérience 1: Si les bébés discriminent 2 stimuli de natures géométriques différentes alors ils préfèreront regarder le nouveau stimulus n'appartenant pas à la même forme (extra-catégoriel) que le stimulus présenté en familiarisation.

5.Hypothèse de l'exp2 : Si les bébés discriminent 2 stimuli différents de même nature géométrique alors ils devraient préférer (TF plus important pour) le nouveau stimulus intracatégoriel.

6.Hypohèse de l'exp 3:Si les bébés ont la capacité de catégoriser perceptivement des formes géométriques de natures différentes alors ils devraient préférer" (TF plus important pour) le nouveau stimulus extracatégoriel.
---> Si les bébés catégorisent perceptivement des stimuli sur la base de leurs formes géométriques alors (et ce malgré la nouveauté des 2 stimuli), ils auront un TF> 50% (significativement statistiques) en faveur du stimulus nouveau extra-catégoriel.

7. Les deux premières expériences sont des expériences contrôles:
- Dans l'expérience 2 s'ils ne discriminent pas S de S" dans l'expérience 3 même s'ils préfèrent le nouveau stimulus extra-catégoriel S'; ça ne sera pas dû à une catégorisation.
- L'expérience 1 nous montre que les bébés discriminent les 2 stimuli; ainsi dans l'expérience 3 si nous n'avons pas de résultat significatif en faveur d'un stimulus ça veut dire qu'ils DISCRIMINENT mais ne CATEGORISENT pas.

8.représentation graphique:



L'étoile (*) indique que le résultat est statistiquement significatif.

9.Les résultats montrent que quelle que soit la catégorie (carré, rond, triangle et croix) présentée en familiarisation les bébés de 3-4 mois préfèrent le nouveau stimulus extra-catégoriel. Et apparement les nouveaux-nés ne semblent catégoriser que les croix.

10.Les capacités de catégorisation perceptive évoluent d'un niveau global vers un niveau local (au début le nouveau-né catégorise globalement, exemple de la croix).


Repost 0
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 16:08

INTRODUCTION
Ce paradigme innové par R. Baillargeon nous permet d'étudier la cognition globale du bébé et plus particulièrement sa connaissances des lois physiques du monde et des objets.

I.Technique

* Phase d'introduction : on "plante le décor"
* Phase de test: - On présente l'évènement possible (EP) au bébé PUIS l'évènement impossible (EI)
                           -On présente EI PUIS EP (cela nous sert de contrôle)


Illustration de l'expérience de Baillargeon sur la permanence de l'objet utilisant le paradigme (EP/EI):


 

      
 
II.Interprétation.
Si le le bébé reconnaît le caractère "étrange" ou "impossible" de la situation alors Si le TF (ei)> TF (ep).

Repost 0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 17:49

INTRODUCTION
Un des avantages princeps de ce paradigme est que l'on peut mesurer d'autres modalités sensorielles autres que le TF  (audition, manipulation tactile, exploration orale..).

Anecdote:
- Nous nous habituons tous à l'environnement qui nous entoure de par nos modalités sensorielles (et Dieu merci, il faut imaginer ce que ce serait si on sentait tout le temps notre pull sur nous ou nos lunettes etc...).

- Nous sommes moins "intéressé" par ce dont quoi on est habitué que la nouveauté (Il y a un arbre devant votre fenêtre, comme vous connaissez cet arbre par coeur vous ne le regardez que peu....mais si on le scie entre temps??? Votre intérêt d'après la surprise va-t-il augmenter?
Il apparaît que comme pour chez l'adulte, le nourisson se "lasse" de ce que à quoi il est habitué et manifeste une réaction préférentielle au nouveau.

I.Technique
I.1> Deux procédures différentes
I.1.1>Procédures à essais fixes


- On détermine arbitrairement de l'habituation (par exempel au bout de 20 essais de 20 secondes chacun)

I.1.2>Procédure contrôlée par le bébé.
On attend que le bébé soit réceptif pour lui présenter le stimulus et on cesse la présentation quand il n'est plus réceptif.

I.2>Quand considère-t-on le bébé habitué dans le cas de la "procédure contrôlée par le bébé"?

- On va fixer un critère d'arrêt de la procédure d'habituation quand le bébé réagit 0,5 (50%) fois moins à la présentation du stimulus. qu'à la première réaction. Bien sûr il faut au strict minimum trois essais pour que ça ait un sens.
Donc critère d'habituation   = 

                                        Temps de réaction initial
                                               ____________
                     
                                                        2
 

Par exemple s'il réagit 30 secondes la première fois au stimulus on arrête l'habituation quand il est réceptif 15 secondes ou moins au stimulus.

I.3>Protocole:
On prend plusieurs bébés qu'on étudie de manière séparés( car étudier les réactions de tous les bébés en même temps ensemble etc... c'est techniquement et en fonction d'eux difficilement faisable (voire infaisable)

* Phase d'HABITUATION:

- On présente un stimulus C (sonore, visuel) jusqu'à l'habituation (tps réaction initial/2)

* Phase test

On présente le nouveau stimulus C' en divisant le groupe de bébés étudiés en deux (donc ici deux groupes de 5) en constituant un groupe "test" auquel on présentera le nouveau stimulus et un groupe "contrôle" auquel on continue de présenter le même stimulus.

II.Interprétation
II.1>Résultats graphique



Le petit désavantage quand on utilise une méthode transversale comme dans ce cas ici c'est la variation inter-individuelles.
Bien sûr on va faire une MOYENNE de temps sur les bébés sur les différentes mesures (ou X= temps et N= nombre de bébé dans le groupe)

                         

II.2>L'interprétation
Si le bébé est intéréssé par la nouveauté on doit observer un regain d'intêret (c'est le cas du groupe sur lequel on mesure le nouveau stimulus: la courbe remonte en flèche).

Repost 0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 17:01

INTRODUCTION
- En général sauf dans des cas particuliers (par exemple pendant la période néonatale le nourrisson préfère regarder sa mère qu'un étranger), le bébé préfère la nouveauté au familier.

- L'indice comportemental mesuré ici est le TF.

I.Technique
I.1>Précautions d'emploi
- Ici (à la différence de la préférence visuelle), il y a une FAMILIARISATION (NE PAS CONFONDRE AVEC HABITUATION dans le paradigme suivant: "habituation/réaction à la nouveauté") du bébé avec un Stimulus C et présentation d'un stimulus nouveau C' après la phase de familiarisation avec C.

I.2>La technique
I.2.1>Phase de familiarisation

- Technique originale: On présente un stimulus C au bébé pendant une durée T (disons "grand T" pour les littéraires)
- Technique dérivée: On présente un couple de stimuli C  (   C   ---   C   ) au bébé pendant une durée t : ou "petit T" pour les littéraires (qui a une durée moins longue) mais PLUSIEURS FOIS.

I.2.2>Essai test:
Quelle que soit la technique précédente utilisée, on présente le couple  C et C'  (   C   ---   C'   ) au bébé
Mesurons la préférence du bébé relative à C ou C' et représentons-la
TF(C)= 19,8 secondes (arrondi)
TF(C')=51,1 secondes (arrondi)



I.2.1>Essai contrôle
Le bébé ayant une latéralisation naturelle (en gros une préférence de regard dans une direction droite ou une direction gauche).
On va interchanger la position des 2 stimuli pour contrôler ce phénomène de latéralisation: par exemple dans notre exemple précédent on va placer C à droite (il était à gauche) et C' (qui était à gauche) à droite.

II. Interprétation
II.1>L'interprétation proprement dite:
*Que dire des ces précédents résultats?

----->Le bébé "préfère" (ou du moins a plus d'intérêt pour) le stimulus C' au stimulus C.
-----> S'il préfère C' à C alors FORCEMENT il les discrimine

------->Donc dans ce cas-ci on conclut qu'il préfère la nouveauté!

II.2>Autres possibilités.
*Et S'il n'y a pas de différence significative du TF?
   on peut conclure:

- Que SOIT le bébé n'a pas de préférence significative particulière : Il n'a donc pas de préférence pour la nouveauté!

- SOIT il ne discrimine pas les 2 stimuli; mais c'est une INFERENCE et non une conclusion absolue (on ne sait pas si en fait il n'a pas de préférence ou s'il ne discrimine pas)

Repost 0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 15:34

INTRODUCTION
L'indice comportemental mesuré (comme le nom du paradigme l'indique d'ailleurs) est le temps de fixation (visuel) qu'on note TF.

I.Technique
I.1>Précautions d'emploi
-Attention! Dans ce paradigme on présente SIMULTANEMENT les différents stimuli au nourrisson (un rond et un triangle par exemple) et  et on mesure sa "préférence visuelle" (c'est à dire son TF significativement supérieur en faveur d'un stimulus).

I.2>La technique:

I.2.1>Essai test
- On présente SIMULTANEMENT 2 stimuli à bébé (peut-être plus mais nous ici on travaille ici avec deux). Imaginons donc qu'on en met un a gauche (C) et un à droite (C') à  1 mètres par exemple du bébé.

Mesurons la préférence du bébé relative à C ou C' et représentons-la:

TF(C)= 20,1 secondes (arrondi)
TF(C')=46,3 secondes (arrondi)


I.2.1>Essai contrôle
Le bébé ayant une latéralisation naturelle (en gros une préférence de regard dans une direction droite ou une direction gauche).
On va interchanger la position des 2 stimuli pour contrôler ce phénomène de latéralisation: par exemple dans notre exemple précédent on va placer C à droite (il était à gauche) et C' (qui était à gauche) à droite.
Normalement dans cette condition contrôle le bébé doit changer la direction de son regard (s'il regardait C' à droite tout à l'heure il doit le regarder maintenant à gauche s'il il "préfère" ce dernier).

II. Interprétation
II.1>L'interprétation proprement dite:
*Que dire des ces précédents résultats?

----->Le bébé "préfère" (ou du moins a plus d'intérêt pour) le stimulus C' au stimulus C.
-----> S'il préfère C' à C alors FORCEMENT il les discrimine

II.2>Autres possibilités.
*Et S'il n'y a pas de différence significative du TF?
- on peut conclure:
- Que SOIT le bébé n'a pas de préférence significative particulière SOIT il ne discrimine pas les 2 stimuli; mais c'est une INFERENCE et non une conclusion absolue (on ne sait pas si en fait il n'a pas de préférence ou s'il ne discrimine pas)

Repost 0
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 15:13


       

Etudier le comportement des bébés pose une problématique sous-jacente relative à leur nature de nourrisson:
 En effet ils n'ont pas encore acquis le langage, ont une motricité difficile et maladroite (en comparaison à l'adulte BIEN ENTENDU) , etc.

I.Conditions pour l'observation et l'étude du nourrisson.
- On étudie le bébé dans un état de réceptivité optimal. Ainsi il existe 5 graduations conceptuelles relatives à la tonicité du bébé ( son tonus). Etat1 (Hypotonicité: le bébé dort en général)------------>Etat 5: Hypertonicité (ne permet pas d'observer le bébé); On mesure l'activité du bébé à l'état 3 (yeux ouvert, tonus médian etc.)


II.Quels sont donc les indices comportementaux théoriques que l'on mesure chez les bébés?
- Le TF (temps de fixation):si on présente deux stimuli à bébé (images par exemple) et que son TF est significativement différent en faveur d'un stimulus (statistiquement mesuré) on peut alors inférer qu'il préfère un stimulus à l'autre et que de par ce fait, il discrimine forcément les deux stimuli.
- Le rythme de succion non-nutritive: ce rythme de succion non-nutritive (mesurée grâce à une tétine électronique) à une fréquence de base. S'il y a modification significative de ce rythme de base, on peut inférer l'intérêt que peut porter le nourrisson à un/des stimulus/stimuli.
- le rythme cardiaque: toujours le même principe mais on mesure cette fois les différences de rythme cardiaque.
- les zones corticales activées (ATTENTION pour des raisons relatives à l'éthique et car l'IRM peut être supposé comme un traumatisme pour le bébé cette technique n'est que très peu utilisée et quand elle l'est c'est sur des enfants atteints de "pathologies" lourdes).
- sûrement d'autres...

 III.Quels sont les paradigmes utilisés?
- La préférence visuelle:
- La préférence pour la nouveauté
- Habituation/réaction à la nouveauté
- Transgression des attentes (évènement possible/impossible)
- Conditionnement

Grâce à ces différents paradigmes on peut étudier la perception,mémoire et cognition proprement dite du nourrisson.
Nous détaillerons dans la suite ces différents paradigmes.


Repost 0

Présentation

  • : site-psychologie (ressources)
  • site-psychologie (ressources)
  • : psychologie générale, psychologie cognitive et expérimentale, psychologie sociale, psychologie clinique/psychopathologie, psychologie du développement et différentielle, Psychophysiologie/Neuropsychologie.
  • Contact

Recherche