Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 14:50

INTRODUCTION
La motricité est très limitée à la naissance en raison du manque de développement des postures dû aux contraintes toniques
Cependant dans un contexte de motricité "libérée" (bébé installé de façon la moins contraignante possible pour la posture) on observe le "pré-reaching" (réponses automatiques à des stimuli sensoriels tentant d'attraper un objet en mouvement).

                     

Ici filmé par caméra infra-rouge on voit bien que ces mouvements de pré-reaching peuvent être déclenchés par des stimuli autres que visuels (auditifs...).

I>Contraintes de préhension
Cependant 9/10 fois le bébé n'arrive pas à atraper l'objet, et quand il y arrive on estime que cela est dû au hasard. Cela est du à un problème de coordination du registre sensoriel stimulé et de la préhension (ex: vision-préhension). Aussi, si tôt, il n'y a pas d'accomodation de la main (préhension cubito-palmaire) répondant elle-même à la loi de diffusion tonique. A 6 mois : préhension radio-palmaire (le bébé peut tenir un objet dans sa main) et évolution vers la "pince" (il peut attraper des "petits" objets).

II>Contraintes de coordination bimanuelle
Au départ la coordination bimanuelle est indifférencié (le bébé ne peut pas coordiner chacune de ses mains pour élaborer un mouvement  différent avec chacune de ses mains)
-Utilisation de la main "préférée" pour l'action la plus rapide
- Synchrone: les mains bougent à la même vitesse
- Symétrie: Elles bougent dans le même sens
"Dis moi comment tu te coordonne , je te dirais où tu en es."

III>Contraintes liés à la tâche avec variations inter-individuelles
- Jusqu'à 8 mois: besoin de la vision pour rechercher un objet caché
- A partir de 9 mois: recherche automatique

IV.>Contraintes dans les activités ludiques
0-6mois: Jeu sensoriel : exploration (je touche le peigne)
6-12 mois: Jeu fonctionnel: Fonction (je me coiffe avec le peigne)
12-18 mois: Jeu fictionnel: fiction ( je joue avec des petites voitures)
18-24 mois: Jeu symbolique: "faire semblant" (j'imagines que la petite voiture est un avion)

"Dis moi comment tu joues, je te dirai où tu en es."

IV>Contraintes et pathologies:
ex: les limites de manipulations dans l'autisme:
- Intérêt sensoriel inhabituel (le flair)
- Maniérisme des mains/doigts (diffusion tonique)
- Intérêts répétitifs inhabituels au comportement stéréotypé

V>Contraintes environnementales et inter-individuelles
exemple de l'évolution de la locomotion:
Certains bébés passent de la reptation à la marche quatre pattes puis à la station debout.
D'autres ne passent directement de "ramper" à debout
-D'autres (une minorité) adoptent des postures marginales du "ramper" au débout
- etc
CELA PROUVE BIEN QUE LA MARCHE (spontanée) NE S'APPREND PAS!

VI.Contraintes liés à la culture:
L'âge médian de la marche peut beaucoup varier selon les cultures.
Exemple intéressant de niches de développement: l' emmaillement

On porte beaucoup plus un enfant d'Afrique qu'un bébé européen. Lequel marchera le plus tôt?
- Personnellement,(comme beaucoup j'imagine) j'aurais répondu spontanément: l'Européen. Ben Non---> Apparement le fait de "porter" le bébé stimulerait le système vestibulaire (siège de l'équilibre) et développerait en feedback le système visuel.
Donc: Plus on porte un bébé (attention quand même de parfois ne plus le porter ) plus il marchera tôt.

VII.Contraintes cinétiques liés à l'évolution de la marche
- Au début de la marche pour s'adapter, les bébés écartent beaucoup les jambes et font de petits pas (se cassent souvent la figure au passage): c'est la phase d'intégration de la posture.
- Des années après (6-7 ans); les polygones de sustentation développés; on marche élégamment. C'est la phase d'ajustement.

VII.Contraintes liées au partenaire

- Détection de l'intention de l'action
- Mime de l'action


VIII.Contraintes sensorielles

exemple du paradigme de la falaise visuelle de Gibson . (on ignorera cette chèvre à droite )



- Au début les bébés prélocomoteurs continuent de ramper sur le verre malgré le vide.
- Ensuite on observe une réaction d'évitement liée à l'expérience sensori-motrice
===>L'expérience motrice stimule l'expérience de la vision (ici vision des profondeurs)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : site-psychologie (ressources)
  • site-psychologie (ressources)
  • : psychologie générale, psychologie cognitive et expérimentale, psychologie sociale, psychologie clinique/psychopathologie, psychologie du développement et différentielle, Psychophysiologie/Neuropsychologie.
  • Contact

Recherche