Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 21:34

I.Système olfactif
I.1>localisation corticale:

              



I.2>Développement:
I.2.1>Dissociation
Même sans déborder sur la gustation il est indispensable de préciser que l'odorat et le goût ne sont pas dissociés in utero.
Le SNC décompose le système olfactif en 1 sous système récent (identification odeurs) et un système trigéminal (qualifitatif):

       

(on excusera ce schéma fait à l'ancienne avec Paint)

I.2.2>Développement:
- 5 semaines: nez
- 7ème semaine: épithélium olfactif
- 8ème semaine: bulbe olfactif
- 13 ème semaine: Paroi osseuse du bulbe
- 28ème semaine: Système olfactif fonctionnel

I.2.3>Développement d'un point de vue phylogénétique et adaptatif:
Homme (10 millions de récepteurs olfactifs)// Chien (230 millions de récepteurs olfactifs)

I.2.3.1>Sensibilisation de l'évolution des stimuli chemosensoriels du monde moderne (surtout en ce qui concerne l'olfaction).
Privation des odeurs.... Quel impact sur le développement de l'espèce?

         

"sent-il toujours les phéromones de sa femelle?"                  "L'odeur des vaches remplacés par l'hipochlorite"

Quel conséquence pour la médecine?
Nous sommes privés d'une technique qui à défaut d'être charmante et agréable (du moins on imagine) était paraît-il très utile: le flairage des urines (XIIème siècle).

I.2.3.2>Conception des anciens:

- Freud: Refoulement de l'odorat comme condition indispensable de la naissance de la civilisation
- Nietzche: "L'odorat a coupé l'Homme de son passé animal"


I.2.3.3>Relation avec l'attachement
Je renvoie ici aux cours de développement de première année où dans l'expérience de Harlow on peut finalement se demander bien que celui-ci ait surtout mis en évidence le tactile, si l'odorat n'a pas un rôle princeps.

I.2.3.4>Olfaction & mimétisme
---> Synchronisation des menstruations des jeunes filles en pensionnat.

I.2.3.5>Olfaction & alerte:
--->Rôle dans la détection des dangers (feu, aliments périmées ou certains poisons).
conséquence pratique: le gaz propane est odorifié pour éviter les accidents domestiques.

I.2.3.4.6>Olfaction & mécanismes de défenses physiologiques:
--->Etouffements, éternuements....

I.2.3>Problématique:
Vu l'extrème diversité et combinaison des odeurs, le bébé peut-il à la naissance traiter les odeurs primaires? (acrée, camphrée,florale, éthérée, musquée, putride...)


I.3>Paradigme d'étude

I.3.1>Principe
Comme pour la préférence visuelle on va tester la réponse préférentielle pour l'olfaction du bébé.
Bien que cela induise énormément de contraintes méthodologique (niveau de vigilance, intensité et qualité des stimuli, PACS...)

I.3.2>Réponses à prendre en compte
- Motricité faciale (baby Facs)
- Orientation céphalique
- Succion non nutritive
- Activité cardiaque/ respiratoire

====>Il est évident que l'on risque fort de ne pas observer les mêmes réactions si le bébé humecte de l'odeur de vanille vs de l'odeur de mouflette.

expérience sur le Colostrum (lait maternel) vs eau distillée : les bébés préfèrent sentir le Colostrum.

II.Système gustatif

A la naissance et pour tous les bébés du monde, les réflexes gusto-facieux sont "innés" pour n'importe quelle race et n'importe quelle culture.
Aussi pour tous ces bébés on observe:
 - une attirance pour le gras, le sucré ou faiblement salé (lait maternel?)
- une répulsion pour l'acide, l'amer et le très salé.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : site-psychologie (ressources)
  • site-psychologie (ressources)
  • : psychologie générale, psychologie cognitive et expérimentale, psychologie sociale, psychologie clinique/psychopathologie, psychologie du développement et différentielle, Psychophysiologie/Neuropsychologie.
  • Contact

Recherche