Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 23:14

I.Les réflexes
I.I>Intro
Ls réflexes sont des réactions automatiques en réponses à des stimuli internes/externes spécifiques.
La plupart sont des fonctions adaptatives phylogénétiques (exemple: le réflexe natatoire) mais sont amenés la plupart du temps à disparaître.
Ils sont localisés apparement dans le tronc et suggère donc un traitement sous-cortical (on a pu observer la plupart des thèmes réflexes comme le réflexe de fouissement chez des bébés anencéphaliques). On les voit revenir dans des pathologies du vieillissement liées au système nerveux central.

I.2>Réflexes et développement
On peut dire que le développement peut consister surtout à l'inhibition de la plupart des réflexes....( ainsi pourrait-on penser l'autisme comme un manque d'inhibition?)

I.3>Exemples de réflexes observés chez le nourrisson:
Bien qu'il y en ai à peu près 70 je n'en donnerai ici que 10:
- MORO (réflexe d'embrassement).
-ATNR (réflexe de l'escrimeur)
-Succion non-nutritive
-Points cardinaux (réflexe de fouissement: en direction du stimulus)
-Grasping (aggrippement)
- La marche automatique (exemple flagrant de développement non-linéaire ou en U: présente les 7 premières semaines, disparait puis réapparait ultérieurement---->On a montré dans certaines conditions (conditions aquatiques) leur réapparition: problème de masse?)
-Babinsky: réflexe de la voute plantaire
-Nage
-Evitement à la douleur
-Clignement des yeux
-................................



                         


                                     "Le Grasping"  (Agrippement)

II.Les rythmies:

Ce sont des mouvements spontanés de bébé apparaissant de manière répétitive dans un délai temporel court.
Ces mouvements spontanés traduisent une recherche d'auto-stimulation (par exemple la fonction périphérique stabilise la vue) et aussi ici une fonction adaptative. ces actes moteurs immatures sont les précurseurs des actions motrices contrôlées et volitionnelles ultérieures.
Ici comme pour les réflexes on peut retrouver des problèmes d'inhibition de mouvements (essentiellement sous formes de stéréotypies dans certaines formes d'autisme).
Doit-on considérer ces stéréotypies comme pathologiques? Cela dépend du concept de "pathologie"  mais finalement c'est du développement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : site-psychologie (ressources)
  • site-psychologie (ressources)
  • : psychologie générale, psychologie cognitive et expérimentale, psychologie sociale, psychologie clinique/psychopathologie, psychologie du développement et différentielle, Psychophysiologie/Neuropsychologie.
  • Contact

Recherche