Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 14:08


                                       Les psychoses infantiles

          



I.Les psychoses infantiles précoces (0 à 5 ans)
- Dans la première année les bébés sont très calmes et très « faciles »; ils manifestent peu de plaisir/déplaisir et ont un faible dialogue tonique: des bébés « sacs de farine ».
- Chez l'autiste, on ne retrouve pas l'apparition du sourire social vers 2-3mois, aussi on ne retrouve pas « l'angoisse du 8ème mois ».
- Ces bébés n'accrochent pas le regard. Ce dernier est « vide » et absent.
- Refus du contact physique et si contact il y a, c'est plutôt un contact avec un membre du corps (la main par exemple) que le jeune autiste va manipuler.
- Pas de réaction au départ des parents, des proches... il est indifférent.
- Dans l'autisme de Kanner (le plus grave), on peut trouver des conduites hétéro ou auto-agressives. Aussi ils ne réagissent pas à la douleur (s'ils se cognent par exemple).
- Les conduites psychomotrices: hypotonie, gestualité stéréotypies, balancement.
- Les troubles du langage sont fréquents et dans l'autisme de Kanner ils sont pour la plupart des cas totalement absents (à part peut-être certains phonèmes ou des grognements, bruits...).
- Des troubles de l'humeur avec tristesse, peurs soudaines sans raisons apparentes, moments d'agitation et exubérances. Des crises d'angoisses massives, spontanées ou consécutives à des frustrations infimes.
- Immutabilité: Le moindre changement dans l'environnement peut provoquer de grandes angoisses chez l'autiste.
- On y trouve bien souvent des sortes de rituels envahissants et sans but pragmatique à priori.
- troubles du sommeil, troubles alimentaires, troubles sphinctériens.

II.Les psychoses de la seconde enfance (5 à 13 ans)
Elles peuvent potentiellement être les prolongations d'une psychose infantile antérieure qui n'a pas été bien remarqué.
Quand ce n'est pas le cas, les troubles vont arriver sur une personnalité « mieux structurée » (cognition et langage) et le déstructuration sera moins importante.

Les manifestations psychotiques et régressives sont caractéristiques: cela commence par un retrait (progressif ou soudain). L'enfant va s'isoler, manifester un refus scolaire, de l'agressivité, des fugues, il peut y avoir des désordres psychomoteurs (agitation ou inhibition); des troubles somatiques ainsi que des conduites instinctuelles (alimentation et propreté); des conduites impulsives avec  parfois violence verbale ou mutisme. Le langage donc peut être désinvesti (mutisme) ou hyperinvesti (l'enfant apprend par coeur un dictionnaire).
L'effondrement des capacités intellectuelles.
Rupture avec la réalité: ceci est assez difficile à établir chez un jeune enfant qui a une réalité bien à lui, mais des délires sur le corps et fonctionnement corporel sont de bons indices.


III.Les différentes formes de psychoses infantiles
- L'autisme de Kanner (le plus grave)
- La psychose symbiotique de Malher (l'enfant ne peut se détacher de la mère).
- Autisme secondaire régréssif de Tustin
- Autisme d'Asperger : ce dernier est le moins déstructurant : le langage y est beaucoup moins perturbé, la cognition à peu près normale à l'exception que l'enfant « Asperger » se sert de sa mémoire de manière mécanique sans adaptation situationnelle (ex; il va dire « Bonjour Madame » car il aura appris mais à un « Monsieur »). Il peuvent s'adapter aux situations mais ce n'est pas naturel pour eux, c'est un apprentissage.

IV.Evolution des psychoses infantiles:
- Le plus souvent elles évoluent vers une débilité profonde ou sévère.
- Elles se « stabilisent » en autisme: le sujet est coupé du monde extérieur
- Elles évoluent vers la schizophrénie.

Il peut y avoir des améliorations partielles mais des troubles du comportement majeur poseront souvent problème à l'adolescence.
Le plus souvent les autismes graves (surtout celui de Kanner) évoluent vers des débilités ou des psychoses graves.
Aussi plus le trouble est précoce, plus les conséquences seront importantes!

 

 

Partager cet article

commentaires

Déclics 19/03/2014 06:02


Bonjour,


Ça plaît : tant mieux. Ça ne plaît pas : tant pis.


http://en-quete-de-declics.fr/index.php?declic=quete&autisme=Mon-bebe-n-est-pas-comme-les-autres-bebes


Bien cordialement,


Une personne autiste.

murielle 28/01/2011 13:50



il faut faire attention le symdrome d'asperger n'est pas une psychose, c'est un trouble envahissant du developpement, contrairement a l'autisme de Kanner qui lui est une psychose



JN 29/01/2011 21:41



Pas pour le courant psychanalytique apparemment..


Je ne fais que retranscrire le plus fidèlement possible mes notes prises en cours. Mais cette remarque a déjà été faites en cours effectivement. Après il faudrait qu'il se mettent d'accord..



mag 18/11/2009 16:33


hey... juste pour te signaler, que le lien pour la vignette clinique de Jean ne marche pas.. c'est possible de l'avoir stp ?
je te remercie :)


JN 18/11/2009 21:41



**************


C'est corrigé!
A bientôt!

JN.



Présentation

  • : site-psychologie (ressources)
  • site-psychologie (ressources)
  • : psychologie générale, psychologie cognitive et expérimentale, psychologie sociale, psychologie clinique/psychopathologie, psychologie du développement et différentielle, Psychophysiologie/Neuropsychologie.
  • Contact

Recherche