Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 12:08

I.Le modèle de la reconnaissance des visages de Bruce & Young.

                                

il y a deux mécanismes
: un mécanismes de reconnaissance  proprement dit(c'est à dire reconnaissance et la dénomination) (ligne verticale de droite: on dira ligne A), et un mécanisme dédié à l'expression et au langage du visage(permettant une identification stricte de la personne familière en fonction de ses émotions et du langage du visage).(ligne verticale de gauche: ligne B).
le structural encoding est valable pour les 2 mécanismes.

II.Le modèle de Farah:
II.1>Une reconnaissance principalement holistique

Selon Farah, ces observations montrent qu'il existe deux modes d'analyses représentationnelles  sous jacente:

  
 
II.2>RDV Vs tache de lecture
- la RDV s'appuierai sur une analyse holistique (globale)
- La tache de lecture exigerait une analyse locale (compréhension d'une phrase requiert la reconnaissance de lettres constituant chaque mot, puis la reconnaissance de chaque mot formant la phrase):

        

- En ce qui concerne la prosopagnosie, les patients ont des difficultés dans la perception globale (holistique) donc ils ne reconnaissent pas les visages mais les objets ou les mots oui:  car bien que ces derniers soient globaux, ils sont AUSSI ET SURTOUT LOCAUX!
- pour les patients agnosiques (qui ne reconnaissent pas les objets mais pouvant reconnaître les visages) : les processus d'analyse locale sont endommagés; mais ils ont conservés une bonne perception globale
- Les sujets alexiques ne reconnaissent pas les mots écrits mais comprennent le langage oral et ont une bonne RDV et RDO...: bien qu'ils aient une forte atteinte locale, les objets sont reconnus globalement ainsi que les visages; cependant c'est plus difficile pour les mots écrits.

III.Modèle de la reconnaissance des visages de Schweinberger & Burton


  

 
                                                           Modèle de "Schweinberger & Burton"


L'illusion de Capgras est l'existence d'une reconnaissance manifeste (consciente) des visages familiers, mais ils sont considérés comme des imposteurs, des doubles ou des étrangers (« que faites- vous dans ma voiture madame?" dit le vieux monsieur à sa femme. Dans ce syndrome il y a une reconnaissance cachée:
-Au niveau comportemental: existence d'un effet d'amorçage (« priming ») non conscient puis après conscient
-Indices physiologiques: il n'y a pas d'existence de réponse électrodermale lors de la présentation de visages familiers. (émotions)
Syndrome de Capgras:« Je reconnais mais j'identifie pas. » (voie B du modèle relative à l'identification des émotions, qui est défectueuse)
Et dans la prosopagnie alors? C'est la voie A (relative à la reconnaissance proprement dite) qui est défectueuse.




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : site-psychologie (ressources)
  • site-psychologie (ressources)
  • : psychologie générale, psychologie cognitive et expérimentale, psychologie sociale, psychologie clinique/psychopathologie, psychologie du développement et différentielle, Psychophysiologie/Neuropsychologie.
  • Contact

Recherche