Mardi 19 octobre 2010 2 19 /10 /Oct /2010 17:32

          -B31-kVQCGk---KGrHqUOKj0EyQjzoP2hBMnt56M-mg--_35.JPG

                                          Version IV de la WAIS à venir prochainement

 

Il y a eu plusieurs versions des échelles de Wechsler, enfin:

Retour sur des conceptions factorielles de l'intelligence

Les différents subtests mesurent des aptitudes différentes à partir de tâches différentes

Wechsler utilise des épreuves préexistantes qui seront conservées sans changement jusqu'à la WAIS III

Caractère polymorphe de l'efficience intellectuelle.

 

I. Pourquoi utiliser la WAIS?

Historiquement utilisée pour la sélection de soldat dans l'armée (Army alpha test)

Aujourd'hui pour mesurer le potentiel cognitif (QI) et diagnostiquer le retard intellectuel (QI<70) ou les « talents »

Pour mesurer l'impact d'un trouble neurologique ou psychiatrique (en utilisant certains sous-tests ou l'échelle au complet avec d'autres tests neuropsychologiques)

Pour aider les choix de carrière ou encore développer des interventions dans des contextes éducationnels

Recherche clinique: (psychologie de la personnalité, cognitive, sociale, développementale, en psychométrie, en psychopathologie et en neuropsychologie)

Il permet de comprendre les résultat cognitif de base.

Les résultats indiquent:

- Des informations tant au niveau de la compréhension intellectuelle, qu'au niveau de la capacité à faire des insights durant une thérapie.

- Profil individuel mettant en relief les forces et les faiblesses d'une personne en comparant les échelles entre elles (intra et inter)

Sous-jacent à l'utilité des mesures objectives, il est possible d'obtenir des indications à l'égard des traits de personnalité en observant ses comportements lors de la passation du test.

- Réactions à l'échec, au stress, niveau de concentration

- Vitesse de traitement de l'information, stratégies d'adaptation, flexibilité etc

- La personne est placée en situation de résolution de problèmes

- Possible de contourner une partie de leur désirabilité sociale

De façon générale, les tests d'intelligence fournissent des indices sur le mode de fonctionnement sur le mode de fonctionnement de l'individu (réflexif, obsessif, impulsif).

WAIS III Mesure L'intelligence verbale, non verbale et générale. Etendu d'âge à partir de 16 ans à 89 ans.

 

Temps d'administration: 60 à 90 minutes pour obtenir un QI à l'aide de 11 subtests. (assemblage d'épreuve est optionnel sinon on compte environ 15min de plus).

- L'échantillon de standardisation compte 2450 individus

- Stratifié: représentatif de la population américaine (recensement de 1995) selon sexe, niveau d'éducation, origine ethnique et région géographique.

- Chaque individu évalué est comparé à son propre groupe d'âge (comparé aux anciennes versions).

- WAIS III: constituée de 14 sous-tests dont le résultat moyen est de 10 et l'écart type de 3.

- L'ensemble des subtests se regroupent en deux échelles: l'échelle verbale et l'échelle de performance.

- Le résultat à chacune des échelles ainsi que le résultat total (correspondant à la combinaison des deux échelles) donnent un QI moyen de 100 avec un écart type de 15.

 

II. Présentation de subtests de la WAIS III

II.1>Complètement d'images

- Nombre items (images incomplètes): 20 sec/item

- Tâche: Nommer ou pointer la partie manquante

- Cotation 0-1 points

- Contribution: QI de performance, QI total, IOP (Organisation perceptive)

- Epreuve très facile et peu discriminante, elle a été conservée pour commencer l'épreuve et mettre le sujet en confiance.

- Résultats stables jusqu'à 70 ans.

Exemple: "que manque-t-il à cette porte?"

 

IMGP0987.JPG

 

 

II.2>Test de vocabulaire

- 33 items (mots rangés par ordre de difficulté). Pas de limite de temps de réponse.

- Tâche: définir les mots présentés.

- Cotation: 0-1-2 points

- Contribution: QI verbal, QI total, ICV (compréhension verbale)

- épreuve liée au facteur g (facteur général de l'efficience intellectuelle), elle est fortement corrélée au QI.

- Wechsler considère cette épreuve comme déterminante et comme un témoin de la facilité à apprendre.

- Sensible aux troubles de la mémoire de travail (boucle phonologique), mais aussi aux conditions socio éducatives.

- Concerne l'intelligence cristallisée.

- Résultats présentant souvent une légère augmentation avec l'âge.

Exemple: définir « prudent » et « universalité ».

 

II.3>Code

- pas d'items isolés (des codes de répètent plusieurs fois)

- Tâche: copier les symboles associés à des chiffres sur la feuille de réponse, le plus rapidement pendant 120 secondes.

- Contribution: QI de performance, QI Total, IVT (vitesse de traitement). Cette tâche concerne le traitement des symboles.

- Le code peut être considéré comme une tâche d'apprentissage faiblement saturée en facteur g et très sensible au vieillissement (dès 40 ans).

- On note l'importance du déclin grapho-moteur dans la sensibilité de la tâche au vieillissement.

- On associe un chiffre à un code

 

II.4>Similitudes

- Nombres item: 19 (rangés par ordre de difficulté). Chaque item est constitué de deux mots différents. Pas de limite de temps de réponse.

- Tâche: trouver la ressemblance entre les deux mots

- Cotation: 0-1-2 points

- Contribution: QI verbal, QI total, ICV

- L'épreuve permet d'évaluer la capacité de catégorisation de l'individu.

- Concerne l'intelligence cristallisée.

- Epreuve intéressante sur le plan clinique car elle peut traduire différents niveau de développement cognitif.

 

Exemple: « Qu'est ce qu'un tournevis et un marteau ont en commun?

 

II.5>Arithmétique

- Nb item: 20 (problèmes simple d'arithmétique). Bonus de de points réponses rapides pour les items 19 et 20. Temps limité pour chaque item (120 sec).

- Tâche: résoudre mentalement chaque problème arithmétique et donner une réponse orale

- Cotation: 0-1

- Contribution: QI verbal, QI total, IMT (mémoire de travail)

- Cette épreuve n'est pas au sens strict une épreuve d'aptitude mathématique, mais fait appel à la compréhension verbale de l'énoncé, au fonctionnement de la mémoire de travail et à certains traitements visuo-spatiaux.

- Ce test est sensible à l'anxiété et aux difficultés d'attentions.

- Exemple (premier item): « Si 5 oranges coutent un euro combien coutent dix oranges? »

 

II.6>Cubes de Kohs

WAIS-block.jpg

- Nombre items: 14 par ordre de difficulté

- Tâche: à l'aide de 2, 4 ou 9 cubes bicolores, les sujet doit reproduire les dessins présentés. Pour les items 1 à 5, l'examinateur construit le dessin avec les cubes, ensuite le sujet doit reproduire les dessins imprimés sur une feuille cartonnée.

- Cotation: 0-1-2 + bonification en fonction du temps de réponse (1 à 3 points supplémentaires).

- Contribution: QI de performance, QI total, IOP.

- L'épreuve des cubes Kohs a été crée pour évaluer l'intelligence indépendamment du langage. Elle suppose de bonnes capacités dans l'analyse visuo-spatialle, de raisonnement spatial et de coordination opto-motrice.

- Sensible aux effets de l'âge dès 45 ans.

 

Exemple de forme:

kohs2.gif

 

II.7>Matrices de Raven (PEM-38)

- Nombre items: 26 (complément de pattern, classification, analogie, raisonnement sur des séries). Ordre de difficulté croissant. Trois items d'exemples.

- Tâche: trouver l'élément (parmi 6 éléments proposés) qui complètent la série présentée.

- Cotation: 0-1

- Contribution: QI performance, QI total,IOP.

- Les matrices sont une excellente estimation du facteur général. Evalue l'intelligence fluide et visuo-spatiale.

Très sensible au vieillissement

 

Exemple:

 

matrice-raven-c7.gif

 

 

II.8>Mémoire des chiffres

- Nombre items: 8 en ordre direct, 7 en inversé.

- Tâche: l'épreuve de mémoire des chiffres comporte deux tâches successives: une répétition dans l'ordre d'énonciation puis une répétition dans l'ordre d'énonciation puis une répétition (sur de nouveaux items) en ordre inversé. Il y a deux essais par items.

- Cotation: 0-1-2 (2 points pour les deux items réussis, 1 point pour un seul et 0 pour aucun).

- Contribution: QI verbal, QI total, IMT.

- Cette épreuve est un peu représentative du facteur g.

- Elle permet de mesurer l'empan direct (6,8 items en moyenne) et l'empan inversé (en moyenne de 4,7) en mémoire à court terme. Elle est la plus sensible au vieillissement de tous les subtests verbaux.

 

 

II.9>Informations

- Nb item: 28

- Tâche: répondre oralement à toute une série de questions d'information (connaissances générales non spécifiques).

- Cotation: 0-1 point

- Contribution: QI verbal, QI total, ICV

- Bien que dépendant du niveau de scolarisation et des opportunités d'apprentissage, cette épreuve est fortement corrélée avec le résultat d'ensemble de la WAIS, elle est donc une bonne mesure du facteur général.

- Elle est peu sensible au vieillissement, les performances s'améliorent jusqu'à un âge avancé.

- Exemple: « où est la Finlande? » « A quoi servent les poumons »?

 

II.10>Compréhension

- 18 items (problèmes de la vie en général, présentés selon un ordre de difficulté croissant)

- Tâche: réponses orales aux questions; Ces réponses seront notés mot à mot.

- Cotation : 0-2 points (l'examinateur doit évaluer le degré de compréhension pour chaque réponse à partir d'une liste de réponses-types).

- Contribution: QI verbal et total.

- Cette épreuve est considérée comme une mesure typique de l'intelligence cristallisée et de l'intelligence sociale en raison du caractère conventionnel des réponses. Elle est peu sensible aux effets de l'âge.

 

- Répondre à des questions du sens commun: « Pourquoi devons-nous respecter le code de la route? Que signifie faire une pierre deux coups? »

 

II.11>Symboles

- 60 items

- Tâche: retrouver dans le second groupe de 5 symboles l'un des deux symboles du premier groupe

- Cotation: on additionne séparément le nombres de réponses correctes/incorrectes puis l'on soustrait les incorrectes des correctes.

- Contribution: Indice de vitesse de traitement (IVT)

- Epreuve crée par Stenberg en 1966, a été reprise par Shiffrin pour étudier le contrôle attentionnel.

- Très influencé par les déficits de l'attention et, pour une part, des déficits de la mémoire de travail.

- Elle évalue très rapidement la vitesse de traitement, très sensible au vieillissement puisque les performances déclinent à partir de 30 ans.

 

Pourquoi Internet est moins souhaitable? Il convient d'observer les gestes du sujet etc...

 

II.12>Séquences lettres-chiffres

- 7 items (avec 3 essais pour chaque item composé d'une séquence de chiffres et de lettres)

- Tâche: repérer oralement la séquence en ordonnant les chiffres en ordre croissant et les lettres dans l'ordre alphabétique.

- Cotation: 0-1

- Contribution: indice de mémoire de travail (IMT)

- Cette épreuve introduite récemment (lors de la conception de la WAIS III) contribue peu au facteur g mais constitue une bonne mesure de la capacité de la mémoire de travail.

- Extrêmement sensibles à l'âge, les performances de cette épreuve diminuent régulièrement dès 25 ans.

 

II.13>Assemblage d'objets (optionnel)

- 5 items (puzzles)

- Tâche: reconstituer chaque puzzle sans modèle, et en temps limité

- Cotation: chaque assemblage correct est crédité d'un point auquel s'ajoute éventuellement 3 points de bonification.

- Contribution: néant (ne contribue ni au QI, ni aux indices)

- Ce subtest est ancien n'est plus utilisé actuellement dans le calcul des QI et des indices en raison de sa longueur et de l'imprécision de sa cotation (en particulier en temps); bien qu'il ait un réel intérêt clinique puisqu'il fait appel à une tâche concrète de résolution de problèmes.

- Ce subtest évalue correctement le facteur d'organisation perceptive et l'intelligence visuo-spatiale.

 

III. Conclusion

Les échelles de Wechsler constituent le seul outil de mesure standardisé valide au plan psychométrique (avec les échelles de Kaufman ou "K-ABC").     

Attention aux outils commerciaux se basant sur des travaux sois-disant psychologiques...

 

     qi.jpg

Par JN - Publié dans : Psychométrie cognitive
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • site-psychologie (ressources)
  • : Pro
  • : psychologie générale, psychologie cognitive et expérimentale, psychologie sociale, psychologie clinique/psychopathologie, psychologie du développement et différentielle, Psychophysiologie/Neuropsychologie.
  • Partager ce blog
  • Contact

Derniers Commentaires

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Partager

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés