Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2009 6 03 /10 /octobre /2009 18:33

On va étudier la motricité du nourrisson (on distingue la motricité a fonction effectrice: manipuler, se déplacer... et la motricité à fonction expressive: communiquer et exprimer ses émotions).
Mais la motricité ne peut apparaître sans un certain développement de la posture et ce développement de la posture est contingent à un certain développement du tonus.

I.Le tonus
Sachant que le tonus est le premier mode d'expression (motricité à fonction expressive ex: hypertonicité peut exprimer du déplaisir) chez le bébé il convient évidemment de l'étudier .

I.1>loi de diffusion tonique
Le tonus se diffuse selon 2 lois:
- La LOI CEPHALO-CAUDALE de la tête aux pieds , (disons donc de haut en bas)
- La LOI PROXIMO-DISTALE: du tronc vers les extrémités (de l'intérieur vers l'extérieur)

Mais un bon schéma expliquera mieux cela:






I.2> Echelles d'états toniques
Il y en à 5 (Echelle 1: Hypotonicité-------->Echelle 5 : Hypertonicité); Quand on étudie le nourisson on le fait dans l'échelle où il est le plus réceptif c'est à dire l'échelle 3.

II.La posture:
La fonction princeps de la posture est l'adaptation du corps à la pesanteur. Ensuite elle va permettre l'orientation du corps et impliquer mouvements et motricité.

II.1>Les postures asymétriques:
Elles ont une fonction  adaptation à l'interaction et génération de points d'appuis: de par cette fonction de génération de points d'appuis on observe donc une motricité spontanée ASYMETRIQUE.

Postures asymétriques===>
1>Fonction de répartition de la diffusion tonique------>2>Construction axe corporel------>3>Adaptation perceptive à l'environnement et à l'interaction/communication.
Exemple:ATNR ou réflexe de l'escrimeur)

                    
II.2>Postures symétriques:
--->Adaptation du niveau de vigilance (ex: le réflexe de MORO dit réflexe d'"embrassement") suite à un choc brusque.


                    


Les postures (selon la loi tonique) ont pour fonctions essentielles la lutte anti-gravitaire et l'orientation du corps dans l'espace.

II.3>Lien entre posture et espace:
Au départ aves ses capacités posturales initiales, le bébé unifie le monde par 3 espaces distincts:
GAUCHE---------------- BOUCHE ----------------- DROITE
"LA connaissance du monde passe par la bouche"

III. En Pratique: Diagnostic d' IMC (ou DMC) (  infirmité motrice-cérébrale)
En examinant la tonicité et le répertoire postural du nourrisson on peut diagnostiquer des IMC.
Au début la tête est "ballante" ce qu'on ne doit plus observer après 3-4 mois car il doit y avoir une lutte antigravitaire permise par le tonus. et au contraire au "départ" les membres extérieurs sont censés être hypertoniques puis plus "passifs" au cours du temps...
(Ce dernier paragraphe illustre bien finalement la loi de propagation du tonus: cephalocaudale et proximodistale).

Exemple pratique : Le "tiré-assis"

                       



Cette manœuvre est la plus utile pour l'examen du tonus axial.
Au départ, l'enfant est couché en décubitus dorsal "devant soi".
Dans un 1° temps, comme figuré en I, on tire l'enfant par les bras pour l'amener en position assise, tout en sollicitant sa participation active; on doit observer, pendant toute la manœuvre, le maintien de la tête dans l'axe du corps grâce à la contraction "anticipatrice" des muscles fléchisseurs du cou.
A ce moment, comme figuré en II, si on stabilise l'enfant en position assise et en s'aidant de stimulations visuelles ou auditives, la tête est maintenue un court instant dans le plan frontal par la contraction synergique des muscles fléchisseurs et extenseurs du cou.
Dans un dernier temps, figuré en III,  on penche l'enfant en avant puis on le repousse vers la position assise sans changer de "prise" toujours en associant des sollicitations; on doit observer une extension active de la tête, anticipée sur la position du tronc, mettant en jeu les muscles extenseurs du cou.
Cette dernière photo et son texte sont pris dans l'intégralité de l'article sur  :  http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/neonat/Images/Mantirassis.htm

Autre Exemple: bébé agé de 6 mois dit "IMC": En décubitus ventral il "pend" alors qu'il devrait faire le "planeur", cette dernière posture traduisant une rigidification de l'axe. Je n'ai pas d'image......

IV.Calendrier développemental
IV.1>Posture et tonus

        


IV.2>Habilités posturales et habilités locomotrices

            

V.Différentes perspectives théoriques:
Résumé:
L'axe corporel se constitue petit à petit en répondant à un loi de diffusion du tonus. La première contrainte de cet axe est la lutte antigravitaire.
Le tonus est le premier mode d'expression du bébé (ex: hypotonicité = anhédonie)
Le tonus et les postures sont les premiers marqueurs développementaux et permettent de situer le bébé dans son développement. La présence de dyspraxies importantes chez un bébé peut révéler une mauvaise adaptation de la posture et du tonus.
Les postures vont évoluer petit à petit et permettre des praxies (mouvements coordonnés) et un espace de préhension unifié, et enfin permettre la motricité ultimement (et culturellement) attendue: La locomotion (à partir de 10 mois).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fanny 12/10/2009 09:18


arrive tu as trouver les cours du prof sur internet?


JN 12/10/2009 12:16



*************


Merci de se référer à la rubrique NEWS: j'y explique que les cours de R.Pry sont en lignes sur le WebCT.
Seulement pour éviter le manque d'assisuité de certains il ne les mettra qu'au fur et à mesure.
Cdl.



Présentation

  • : site-psychologie (ressources)
  • site-psychologie (ressources)
  • : psychologie générale, psychologie cognitive et expérimentale, psychologie sociale, psychologie clinique/psychopathologie, psychologie du développement et différentielle, Psychophysiologie/Neuropsychologie.
  • Contact

Recherche