Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 18:54

Objectif: Apprendre à coder des données issues de différents type de variables et d'échelles enfin de savoir construire une matrice de données indispensable à toute analyse statistique descriptive et inférentielle.

 

matrix.jpg

 

INTRODUCTION

Le codage des données consiste à classer en catégories numériques, les diverses modalités de réponses des sujets.

Etapes:

- Etablir un code spécifique pour désigner chaque variable ou modalités

- Réfléchir aux types d'échelles auxquelles on a à faire
- Créer le tableau de données ou matrice générale.

 

I. Les différentes échelles de mesure

I.1> Les échelles nominales

Elles correspondent à des valeurs qualitatives (les modalités sont qualitatives), les modalités sont disjointes (masculin/féminin). Les modalités de réponses sont une série de catégories, de classes non hiérarchisées (êtes vous favorable à l'euthanasie?)

La mesure utilisée est une valeur arbitraire qui correspondent au fait de posséder ou non la propriété (homme ou femme).

 

Exemples

 

Sexe: Masculin Féminin

Codage: 1 pour masculin et 2 pour féminin

Etes vous pour l'euthanasie?

Codage: 1 pour « oui » et 0 pour « non ».

 

I.2> Les échelles ordinales

Les modalités de réponses sont des catégories ordonnables logiquement

Ces catégories sont également par des valeurs numériques ou des lettres, non arbitraires et ordonnées.

Exemple: Comment envisagez vous votre avenir professionnel?

 

Très précis Précis Assez précis Peu précis Imprécis

    1                2                3                 4               5

 

Les échelles d'opinion, d'attitudes (Likert) sont les plus connues des échelles ordinales.

 

I.3> Les échelles d'intervalles

Les modalités de réponses sont des catégories, des classes ordonnées logiquement et qui présentent en plus des distances, des intervalles clairement définis entre les catégories.

Il s'agit de variables quantitatives (ou numériques).

 

II. La nature des variables (VD)

II.1>Les variables quantitatives

- Elles prennent des valeurs numériques

- Elles peuvent être discontinues ou discrètes (nombre d'enfants par femme) ou continues (taille, poids)

 

II.2> Les variables non métriques (qualitatives: nominales et ordinales)

- Elles prennent des modalités non numériques (sexe, région etc)

- Les échelles ordinales et nominales sont des variables qualitatives

- Les opérations autorisées sur ces variables sont donc des calculs d'effectifs et de %.

 

II.3> Variables métriques et non métriques

Transformer des variables métriques en non métriques

en constituant des classes

 

exemple: On a fait passer un questionnaire où on demande le revenu brut. On nous répond en chiffre. On va avoir des infos quantitatives précises mais il est possible de transformer cette variable quantitative en qualitative de façon arbitraire en regroupant les modalités dans des classes.

Transformer des variables non métriques en métriques

En remplaçant chaque modalité ou item par un chiffre . Mais il faut 2 conditions: la hiérarchie des items doit avoir un sens et les distances entre items doivent être égales (l'écart entre grand et moyen doit être le même qu'entre petit et moyen)

 

III. Les tableaux de données (matrices générales) et de résultats

III.1> Le tableau de données ou matrice générale

A partir de cette matrice on peut faire des résumés statistiques.

Dans la matrice, il doit apparaître en ligne les individus et en colonnes les variables:

Individus/var

Var1

Var2

Var3...

S1

 

 

 

S2

 

 

 

 

III.2>Le tableau statistique

Tableau dans lequel on ne verra plus de données brutes mais des statistiques descriptives

Il permet de résumer et présenterles données.

 

IV. Graphiques

Ils servent à représenter interpréter les informations. Chaque graphique correspond à un type de variables.

Cf cours de statistiques.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : site-psychologie (ressources)
  • site-psychologie (ressources)
  • : psychologie générale, psychologie cognitive et expérimentale, psychologie sociale, psychologie clinique/psychopathologie, psychologie du développement et différentielle, Psychophysiologie/Neuropsychologie.
  • Contact

Recherche