Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 11:33

                                   chercheur.jpg

I. Rappels «identitaires» (mais que sont/font les développementalistes?)

Ils s'intéressent à l'ontogenèse psychologique individuelle sous tous les aspects (affectifs, sociaux, cognitifs). Leurs spécialités c'est la recherche et la pratique clinique (dans le sens de « professionnel), une « clinique développementale ».

 

Pas de psychologie de l'enfant et de l'adolescent sans approche développementale. Car:
- Le présent dépend du passé: Quand un enfant présente des difficultés à un certain moment les explications de ces difficultés viennent de son histoire, de son développement.
- Le particulier et le général: Quand un enfant a des difficultés on doit situer cette difficulté par rapport à des grilles d'analyses générales. Comparaison à un développement général.
- Il faut justifier les choix d'intervention: auprès du responsable, quand on fait un bilan, permet d'orienter, proposer d'intervenir selon une théorie (développementale) justifiée

La temporalité du développement: fonctionnement, macrogenèse (observation du développement à long terme), microgenèse (observation du développement à court terme genre 3 à 6 mois en général en longitudinal). Un fonctionnement dans le présent (on observe un fonctionnement à un moment donné mais en revanche on n'observe pas un développement).

 Il faut distinguer stade et âge!!! Un stade n'est pas un âge!!

 

Trois concepts essentiels:

 

rouage.jpg

- Processus de développement: déroulement d'un fonctionnement, d'un stade, quand on suit l'évolution d'un ou des enfant(s).

- Mécanismes de développement: Ce qui provoque l'évolution de l'enfant, d'ordre psychologique et neuropsychologiques. Sans être nativiste il semblerait que ces mécanismes se mettent en place d'eux même. (Rappel: constructivisme: construction de l'enfant en interaction avec l'environnement et empirisme c'est l'environnement qui fait tout). Donc les mécanismes sont propres à l'espèce.

- Déterminants du développement: sollicitations de l'environnement ce sont des facteurs de différenciation; dimension sociale de ces facteurs).

 

II. Analyse de processus développementaux (comment relier les moments de la genèse?)
On va essayer de relier les moments de la genèse. Faire des liens entre différents moments de la genèse.

II.1> Fonctions développementales et architecture du système psychique (Wohlwill, 1973).
Les fonctions développementales au sens mathématique (comme y=f(t)). Une variable en fonction d'une autre. Comme la vitesse de croissance en fonction de l'âge (c'est une fonction développementale!).

 

courbe.jpg

 

Présupposé 1: on peut distinguer des domaines de développement relativement indépendants:

cap.jpg

 

MAIS CES DOMAINES NE SONT PAS TOTALEMENT INDEPENDANTS!!!! Et il faudrait donc pouvoir se donner une représentation de l'architecture d'ensemble du système psychique (intégration individuelle/soutien d'un domaine pour le développement d'un autre comme par exemple le développement moral soutient il le développement identitaire? Tout est relié en fait!
Présupposé 2: Il est possible d'évaluer concrètement l'évolution (indices pour les valeurs de « y »).

II.2> Types de séquences développementales (en s'inspirant de Flavell, 1972).
Parler de séquence suppose que l'on ait repéré au moins deux moments successifs dans le développement (A puis B...)
Toute la question ensuite est de savoir comment ces moments se trouvent reliés
D'où la distinction de plusieurs types de séquences, et donc de plusieurs processus développementaux (déroulement).

 

Addition:

 

add.jpg

Substitution:

 

sub.jpg

 

Modification:

 

mod.jpg

 

Inclusion/Intégration/Réunion: « Le tout est différent de la somme des parties »

 

int.jpg

 

Médiation:

 

med.jpg

 

II.3> Les prérequis et les précurseurs
Prérequis: idée de nécessité développementale:
Quelque chose doit se construire, s'établir avant une autre (ex: pour Piaget, les connaissances sensorimotrices sont des prérequis et doivent se construire avant les représentations sémiotiques.
Chez Piaget le symbole et acquisition du langage est le résultat de l'évolution sensorimotrice (un prérequis)

Les précurseurs: Nécessité et anticipation:
Il y a des moyens fonctionnels chez les enfants et qui RESSEMBLE à ce qui va suivre, et ça
prépare à ce qui va suivre. Spitz avait vu l'identification à une personne référente : l'objet « précurseur » à 3 mois se manifeste par le sourire social (l'enfant sourit à tout le monde).
Un précurseur est un prérequis.

II.4> La dynamique du développement
Inclure la dimension du temps dans les modèles: la variable temps est prise en compte
On parle de système dynamique quand un processus d'évolution temporel est tel que le futur dépend d'une manière déterministe (quand quelque chose se passe il y a forcément une cause).
Mais « déterministe » ne signifie pas « prévisible » de façon simple. De multiples variables sont en jeu à chaque moment du développement et les évolutions à long terme peuvent avoir des formes très diverses pour des enfants différents.... tout en étant modélisables par une même équation (avec des paramètres spécifiques à chaque individu).
Les évolutions à long terme peuvent avoir des trajectoires très différentes avec des équations qui sont les mêmes mais des paramètres différents.

 

Systèmes (variables) Dynamique (dans le temps) non linéaires (pas une droite), exemple de la vitesse de croissance des adolescents. Attention aussi à la variabilité interindividuelle. Voir la courbe La démarche développemenetale en psychologie (Van Geert) pour un enfant (Peter)

 

III. Ouvertures méthodologiques

Les principes méthodologiques de la psychologie du développement sont les mêmes que ceux en vigueur dans les autres spécialités de la psychologie.
Mais il y a quelques pratiques spécifiques sur lesquelles il convient de réfléchir (genre transversal et longitudinal)

III.1> La méthode des entretiens cliniques piagétiens, ou la « méthode d'exploration critique »
Piaget avait travaillé dans la standardisation des test avec Binet vers 1920, mais il était décude ne pas pouvoir parler avec l'enfant de ne pas savoir le « pourquoi » de son comportement.
Inhelder: « Le diagnostic du raisonnement chez les débiles mentaux ». Elle a utilisé la méthode Piagetienne pour s'entretenir avec les enfants
En pratique : on a un plan d'entretien prévu mais avec des ouvertures qui permette de ne pas suivre exactement le plan prévu. Ces ouvertures sont fait en raison d'hypothèses (« si l'enfant m'a dit ça c'est peut être que » et on vérifie immédiatement l'hypothèse qu'on vient de faire. Aussi on va « dialoguer », éprouver les réponses, « contre-suggestions »(Ton copain m'a dit que...) dans une ambiance ludique, maximum de réflexion (d'où le terme de « méthode critique »).
Possibilité d'une intégration de la méthode à des plans d'expérience.

II.2> L'évaluation d'un niveau de développement
Il va falloir situer l'enfant par rapport à une population générale (un niveau de base)

tabl.jpg

 

Donc deux risques d'erreurs de diagnostic de la part du psychologue:
- Oui mais non (en réalité l'enfant n'y est pas)
- Non mais oui (l'enfant y est et on dit non).

 

On n'est jamais absolument certain de sa conclusion, mais on sait si la procédure utilisée augmente un type de risque plutôt qu'un autre.
Un exemple: Quand l'enfant donne une réponse le codage de stade ne s'appuie pas juste sur la réponse brute mais aussi la justification qu'une donne l'enfant.
Dans le cas de Piaget on renforce le risque non mais oui. Avec un autre système où on se base juste sur les réponses brute son renforce le risque oui mais non (l'enfant peut répondre au hasard).

 

III.3> Ouvertures méthodologiques
Chercher les séquences et donc chercher les successions ordonnées.
L'analyse hiérarchique :Observer si des acquisitions se font toujours dans le même ordre.
En longitudinal...c'est long...il faut attendre.
En transversal, il suffit d'observer si , lorsque N items sont réussi, ce sont toujours les mêmes...facile! Il vont réussir toujours soit numéro 1 puis 2 mais pas numéro 1, un autre 3 un autre 8 etc.

 

III.4> L'exemple des décalages horizontaux
Voir, au verso de la biblio l'exercice. On y retrouve diverses séquences (à la Flavell) et une utilisation de l'analyse hiérarchique.
Quand on a un même traitement, une même logique.
 

Décalage horizontal: Les réussites ne sont pas synchrones elles ne se produisent pas au même moment du développement psychologique...

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AMEDOUME 29/12/2015 19:16

le travail et apre le travail l.independance

AMEDOUME 29/12/2015 19:18

Dieu merci

laetitia 13/12/2011 21:27


Merci pour l'existance de ce blog, pour ma part il m'est d'un grand secours en ces périodes d'exam.

Présentation

  • : site-psychologie (ressources)
  • site-psychologie (ressources)
  • : psychologie générale, psychologie cognitive et expérimentale, psychologie sociale, psychologie clinique/psychopathologie, psychologie du développement et différentielle, Psychophysiologie/Neuropsychologie.
  • Contact

Recherche