Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 19:57

I. Introduction

I.1>Objectif et intérêts

Ce sont des techniques d'IRM qui mesurent les volumes et surfaces du SNC.
Les chercheurs se sont centrés sur les enfants prématurés d'un poids < 1500 g à leur naissance. Ces enfants nés avant terme vont donc présenter une fragilité développementale.
Parmi eux, les survivants vont être 10 à 15 % vont présenter une morbidité importante (somme des maladies qui vont toucher leur développement) et les autres en poseront pas de problème développemental.
Les études à ce moment là indiquaient que 30 à 40% de ces 10 à 15% présentaient des difficultés d'apprentissage, des problèmes de comportement ou des dyspraxies.

fran.jpg

Pour certains enfants les troubles vont persister à l'adolescence bien que les problèmes puissent s'améliorer avec le temps, l'étiologie de cet ensemble de problèmes a été atténuée de diverses façons.

Mais pour certains de ces enfants les troubles vont persister jusqu'à l'adolescence.

Cela a été attribué aux lésions cérébrales précoces, une croissance problématique du cerveau avec un retard maturationnel.

Les facteurs socioéconomiques et les interactions avec l'environnement postnatal sont également à prendre en compte. Il faut cependant considérer les interactions entre ces facteurs.

I.2>L'IRM

 

IRM.jpg

 

Il va permettre de définir l'anatomie cérébrale avec une certaine précision et cette précision bien qu'imparfaite n'avait jamais été atteinte.
C'est une technique « non invasive » (sans substances radioactives, le « PET » quant à lui nécessite une injection radioactive).
L'IRM représente donc une technique idéale pour l'examen du cerveau pour mieux comprendre certains problèmes neurodéveloppementaux.
Les premiers travaux se sont centrés sur les lésions cérébrales et un défaut de myélinisation associés aux paralysies et déficits visuels.
Avant de débuter cette étude les chercheurs savaient que les enfant nés à termes  qui présentaient des déficits attentionnels ou des troubles de l'apprentissage pouvaient montrer un volume du corps calleux, du noyau caudé et de l'hippocampe plus petit que les autres enfants.

 

I.3> stuctures neurologiques observés

 

strucneuro.jpg

 

Le volume du noyau caudé
Le noyau caudé reçoit des inputs des régions corticales impliquées dans les fonctions exécutives et les tâches d'attention.
La taille relative des noyaux caudés droite et gauche se modifient durant la maturation. Donc il est important que la maturation se fasse aux mieux chez un sujet.
Cependant ce processus de maturation peut être interrompu chez les sujets présentant des lésions.

Le volume de l'hippocampe:

Il est impliqué dans différentes fonctions psychologiques comme l'apprentissage et la mémoire. C'est une structure cérébrale sensible au stress et autres causes néfastes.Cette vulnérabilité caractérisant un sujet à un moment donné, durant le développement peut se traduire par une modification de la taille de l'hippocampe.
L'hippocampe pour les sujets atteints de la maladie d' Alzheimer par exemple.

 

I.4> Des résultats précédents contradictoires?

Quand les chercheurs ont commencé cette étude les résultats des travaux étaient contradictoire (différents résultats en raison de différences méthodologiques).
Pour être validée, une recherche scientifique doit être dupliquée et souvent:

- les échantillons d'enfants prématurés ont été mal sélectionnés

- les techniques d'imagerie médicale pas identiques.
- le sexe des sujets n'étaient pas considéré.
- Tailles (statures) non considérées.

 

II. Etude

II.1>Objectif des auteurs

Ils voulaient tester l'hypothèse selon laquelle les scores d'intelligence générale seraient beaucoup plus bas chez les enfants nés très avant terme et qu'ils présenteraient des déficits de l'attention et des dyspraxies. Aussi tous ces troubles observés à l'école chez des enfants prématurés seraient en lien avec un développement hors norme du noyau caudé et de l'hippocampe.

Si on veut trouver chez les enfants très avant terme un noyau caudé et un volume d'hippocampe plus faible qu'un groupe de comparaison, cela est possible avec l'IRM.

II.2>Méthode

Cohorte de 137 enfants avec un très petit poids de naissance (< ou égal à 1500 grammes) donc nés très avant terme.
•  Ces enfants avaient été suivis de manière prospective à partir de la naissance
•  Des examens psychologiques faits à 6 et 13 ans.
Un groupe de comparaison apparié sur le sexe et l'âge.

 

II.2.1>Evaluations

- acquisitions scolaires
- intelligence générale
- empan d'attention (temps pendant lequel l'enfant peut se focaliser sur une tâche donnée)
- Compétences motrices (coordination motrice très importante pour apprentissage)
- Difficultés d'apprentissages
- Hyperactivité avec trouble de l'attention (ADHD= Trouble de l'attention et hyperactivité induisant des troubles de socialisation , de développement émotionnel)
- acuité visuelle
- évaluation psychiatrique pour l'anxiété, les craintes, la dépression, les comportements antisociaux et l'estime de soi.
- étude des fonctions visuelles

II.2.2> Détail sur l'intelligence générale

- QI évalué par WISC III
- Incapacité motrice-mouvement ABC
- Difficultés d'apprentissages mesurées par:
- Echelle de lecture de Suffolk, une évaluation standardisée de base mathématiques, le spar spelling test (comment l'enfant peut énumérer les lettres d'un mot (peut il se représenter les lettres visuellement et restituer oralement)..

Pour l'évaluation psychiatrique, l'interview était conduite avec l'enfant en présence de ses parents. 

II.2.3>Scores retenus pour la partie prospective

- Scores Qi
- Evaluation motrices pour les dyspraxies
- Présence/absence de diagnostic ADHD
…...Pour les enfants quand ils avaient 13 ans

- Volume du noyau caudé
- Volume de l'hippocampe
…...Pour les adolescents quand ils avaient 15 à 16 ans.

II.3> Critères de classification de l'étude

Volumes du noyau caudé et de l'hippocampe: le volume total, le volume dans hémisphère gauche/droit. Les mesures ont été dupliquées 2 fois par des spécialistes en aveugle.
Etude validé par le comité scientifique.

 

SUITE ET FIN DE L'ETUDE ICI

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : site-psychologie (ressources)
  • site-psychologie (ressources)
  • : psychologie générale, psychologie cognitive et expérimentale, psychologie sociale, psychologie clinique/psychopathologie, psychologie du développement et différentielle, Psychophysiologie/Neuropsychologie.
  • Contact

Recherche