Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 19:04

EXERCICES ICI

Exercices VI ET VD:
1.VI: type de caractère (majuscules vs minuscules): faire des mesures en INTRA mais avec un texte en majuscules différent de celui en minuscules (mais il faut le même temps de lecture).
VD: le temps de lecture en minutes.

2.VI: niveau des joueurs de tennis (débutant vs pro) INTER; VD1: exploration visuelle (en ?); VD2: temps de réaction (en ms).

3.VI: type de mode d'habitation (rural vs urbain); VD: gêne engendrée par les bruits – gêne estimée sur une échelle en 7 points (de 1 pas du tout gênant à 7 extrêmement gênant).

4.VI1 (inter): degré d'anxiété (faible vs  élevé); VI2 (inter): type de bac (L vs S).

5.VI1: fréquence des mots (INTRA: on voit les 2 types de mots), (élevé vs fréquent) et VI2: type de tâche (inter) (rappel vs reconnaissance) ; VD: nombre de mots correctement rappelés / reconnus (selon épreuve)

6.VI (intra: les sujets passent les 2 modalités): attrait de la profession (prestige VS salaire);  la VD pourrait être le rapport entre le nombre de professions choisies sur la base du salaire et le nombre de professions choisis en fonction du prestige
Exercice-type:

1.
VI1 (inter): type de source (crédible vs non crédible)
VI2 (intra): moment de la mesure (immédiate vs différé)

2. On peut observer différents effets possibles:
effets indépendant de la VI1?
effets indépendant de la VI2?
effets conjugués de VI1 et VI2 (interaction)?

=> Il y a un effet indépendant de la VI1 (type de source), le nombre de sujets qui changent d'opinions(VD) est plus élevé avec une source crédible que non crédible. Cette variable a une effet indépendant de l'autre (la moyenne de la modalité 1 est significativement supérieure à la deuxième).

=> Il n'y a pas d'effet indépendant de la VI2 car le nombre de sujets ayant changés d'opinion sera le même avec une mesure différée et immédiate. Il y a une interaction quand l'effet de la VI1 subit les modalités de la VI2. C'est pour ça qu'on fait un graphique d'interaction.
D'un point de vue visuel, (d'après le graphique). Dès que ce n'est pas parallèle on peut dire qu'il y a un effet d'interaction.

3. Les sujets seront plus influencés quand la source bénéficiera de crédibilité  que quand elle ne sera pas crédible mais cette influence ne durerait pas le temps.

4.Les sujets seront plus influencés quand la source bénéficiera de crédibilité  que quand elle ne sera pas crédible mais cette influence ne durerait pas le temps.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Bilby 30/03/2011 23:02



OUaip super merci j'avais bien compris les histoires de VI et en fouillant un ppeu c'était l'histoire d'effet simple d'une Vi qui me titillait et j'ai trouvé plus loin sur tes ecrits ce que je
voulais donc Meuuuuuurrrci bien !!!


Ouf et les pauvres profs je les assaille de questions t'as bien raison !


Bon courage pour la suite alors, nous sommes si peu de "mâle" ici bas dans ce cursus !



JN 30/03/2011 23:15



Ah ben super :)



Bilby 30/03/2011 18:46



Salut super tout ça mais j'ai du mal a comprendre l'hitoire d'indépendance de la VI ?


pourrais tu m'éclairer dans cet exemple que tu résous ?



JN 30/03/2011 22:48



Oui avant que je ferme le blog je te réponds.


La Vi est la variable que tu manipules dans un protocole expérimental.


Si tu pars d'une hypothèse générale par exemple "les sujets anxieux sont plus réactifs aux stimuli négatifs".


Ta VI sera "la valence du stimulus".


Si tu manipules une VI ce n'est pas pour rien en général en psychologie tu mesures un comportement qui sera ta VD.


On la dit "dépendante" car elle dépend d'une de la VI.


Souvent on retrouvera l'incontournable "temps de réaction".


Si ton hypothèse est juste tu devrais trouver des temps de réponse significativement (voir cours de stats) plus rapides chez les sujets anxieux pour les stimuli à valence négative.


Bien évidemment en sciences on compare toujours la population qu'on étudie à une population de référence (ici ce serait les sujets non axieux).


Voilà c'est simpliste, je ne sais pas si je suis bon pédagoge mais je ne suis qu'étudiant. N'hésites pas à demander aux profs. Moi aussi j'avais du mal et je les ai pas lâché je suis même allé
les voir pendant la pause déjeuner! :)


Bonne continuation.


 


PS: je viens de relire ton message tu parles sans doute de l'effet indépendant d'une VI?


Cela veut dire que quand tu compare les moyennes de la variable à elle seule sur ce que tu mesures. Ici c'est des moyennes de sujets (en %). La variable "type de source" suffit à elle seule à
faire changer d'avis les sujets en moyenne. Tandis que la variable "temps" n'a pas d'effet indépendant. Si tucompares les moyennes tu ne verras pas de différence significative.


Sur le graphique:


effet simple d'une variable: la droite monte ou descend


Pas d'effet simple: la doite est horizontale ou presque.


Mais si tu croise les deux variables  tu verras que s'il y a un effet d'interaction, les deux droites se croisent.


Il y a un lien si les deux droites se croisent, si elles ne se croisent pas pas d'interaction (lignes parallèles), on peut supposer l'indépendance statistique.


 



Vincent 15/03/2010 14:34


Comme je lis trop vite, j'ai lu "Exercices du Viet" (du Vié).
Bon allez, je sors !
Salut ! 


Présentation

  • : site-psychologie (ressources)
  • site-psychologie (ressources)
  • : psychologie générale, psychologie cognitive et expérimentale, psychologie sociale, psychologie clinique/psychopathologie, psychologie du développement et différentielle, Psychophysiologie/Neuropsychologie.
  • Contact

Recherche