Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 13:12

I. L e développement moral à l'adolescence

 

A2611C-lg-b.jpg                                        nouvel4.jpg

 

  Etudier le développement moral c'est étudier comment la personne apprend à se situer par rapport aux normes sociales.

Commentaire 1:

- Un aspect comportemental : comment la personne agit en société vis à vis d'autrui?

- Un aspect réflexif: quels jugements la personne porte sur les situations sociales et les comportements sociaux?

 

Commentaire 2:

- On distingue traditionnellement la « morale » (les règles d'actions effectives) et l' »éthique » (le système de valeur sous-jacent aux règles d'action)

 

Commentaire 3:

- « se situer » , cela signifie que la personne peut être en accord...ou en désaccord avec l'idéologie dominante.

 

I.1> Choix méthodologiques théorisés

Origine historique: Jugement moral chez l'enfant (Piaget, 1932)

L'évolution de l'enfant va de l'héteronomie (norme de par les autres, prend les normes à l'extérieur donc il prend les normes sociales, par ex dans les jeux: se conformer aux règles en les respectant de manière absolue) vers l'autonomie (il définit ses propres normes, il décide par lui même).

 

Puis Kohlberg:

- Les « dilemmes » de Kohlberg, comme celui de « M.Heinz », où l'on suscite une opposition entre des critères moraux et des critères légaux.

 

M.Heinz dont la femme a un cancer et va mourir, il entend parler d'un nouveau médicament et monnaye son invention très cher et M.Heinz n'a pas les sous après avoir rassemblé les sous. Il volerait éventuellement les médicaments. L'important ce sont les arguments que l'enfant va donner. Donc cela oppose des critères moraux (une vie humaine est en jeu) à des critères légaux (il ne faut pas voler).

 

Le MJI (Moral Judgment Interview) : passation individuelle; jugements exprimés à propos de dilemmes comme celui de M.Heinz.

Le DIT (Defining Issues test) , développé par Rest .

- La passation (« papier-crayon ») peut être collective;

- Un dilemme; une décision; une décision une évaluation d'arguments possibles pour se décider.

- Certains arguments réfèrent directement aux stades de Kohlberg (les ados se réfèrent plus à ce qui est important) On demande de les ordonner les 3 critères les plus importants.

- Pour pallier le caractère jugé artificiel des dilemmes « fictifs », on a utilisé des dilemmes dits de « vie réelle » (proposés par les participants à partir de leur vécu).. Mais ces dilemmes se sont révélés assez proches des premiers et ils suscitent des niveaux de moralité en moyenne moins élevés, selon les stades de Kohlberg.

Le SRM-SF (Sociomoral reflexion measure, short form):

- pas de dilemme présenté

- Questionnaire à questions ouvertes, par ex: pourquoi faut il tenir une promesse, dire la vérité, aider les autres, etc... (NDRL: un peu « téléphoné non?)

- L'analyse est proche de Kohmberg,mais selon un autre système de stades. 

 

Le PROM (Prosocial reasonning), proposé par Ainsenberg & al.

- Ici des dilemmes opposent le confort personnel au soucis d'aider les autres

- Ex du dilemme de Mary

 

 

I.2> Une analyse en stades: les six stades de Kohlberg

Niveau pré-conventionnel

- Stade I:aximiser son intérêt personnel (éviter les sanctions)

- Stade II: décentration intéressée (profiter des autres)

 

Niveau conventionnel

- Stade III: les normes du groupe proche (être approuvé par les personnes importantes)

- stade IV: l'utilité de respecter les lois (obéir aux règles)

 

Niveau postcoventionnel

 

- Stade V, des lois? Quelles lois? Pour quoi faire? (préserver le bien commun)

- Stade VI: Des principes éthiques guident les jugements (se conformer à des principes éthiques abstraits qui seraient universels.

 

Cohérence des systèmes de stade

 

Attention il ne s'agit pas d'un développement de la délinquance ni d'un achèvement, aux stades 5 et 6, sur des positions idéologiques antisociales.

Cohérence donc et validation de l'aspect séquentiel.

A la période de l'adolescence:

 

- les stades 4 et 5 progressent en fréquence

- Le stade 3 reste relativement fréquent

- Le dépassement du stade 4 peut s'accompagner d'une attitude anti-institutionnelle (voir le DIT) et de régressions apparentes..

 

La  pertinence d'une évolution développementale ne peut être invalidée par le fait que les stades ultimes (ici 5 et surtout le stade 6) restent systématiquement peu fréquents. Ils sont donc valide sur un point développemental et restent pertinents

 

I.3> Variabilité intraindividuelle

On ne change pas d'un stade d'un seul coup: c'est progressif et dépend de situations limitées

Selon les situations, les contextes, une personne pourra présenter des réponses relevant de stades différents: c'est normal! Et cela n'invalide pas la description en stades.

En général, une personne présente fréquemment des réponses relevant d'un stade « x » (exemple: le 3), des réponses moins fréquentes relevant encore du stade précédent et des réponses, peu fréquentes également, relevant déjà du stade suivant.

Se représenter les changements individuels comme un glissement de la fréquence des stades en suivant la progression des stades.

 

 

I.4> Variabilité interindividuelles

Les jugements moraux ne diffèrent pas selon le sexe (contrairement à ce que l'on a pu penser)

Importance du niveau éducatif (scolarité)

Importance des différences d'intégration au groupe de pairs

Importance des différences familiales (mais influence qui peut ne pas être directe: on apprend pas aux enfants à décider.

 

 

I.5>Recherche de déterminants; ce qui peut influencer la progression selon les stades

Expérimenter des situations analogues oblige à dégager des invariants (« Euh..la voisine, il la connait bien? ») et donc des principes.

On prenait une voisine de M.Heinz qui allait mourir du cancer à la place de sa femme et il fallait voler les médicaments. Les ados répondaient la plupart du temps: "Mais il la connait bien la voisine?"

 

Participer au fonctionnement des groupes d'appartenance et prendre des responsabilités incite à réfléchir sur les problèmes sociaux et les solutions possibles.

Etre informé sur le fonctionnement de la société (cf le stade 4)

Expérimenter d'autres références culturelles : Au Kenya Edwards des jeunes scolarisés dans des écoles publiques multiculturelles

Avoir construit une théorie temporalisée et cohérente de soi-même (identité).

 

I.5> Pour conclure 

Importance de l'adolescence dans l'évolution idéologique (croyances, valeurs, principes). C'est une période déterminante pour cela.

Il faut distinguer les jugements des décisions effectives

Importance des émotions dans les décisions:

- exemple fictif et farfelu des tramways fous: (Un tramway roule et va écraser 5 personnes, si on tire sur le levier on va éviter l'accident sauf que le tramway va tuer une personne mais on en sauve 5. Ou alors on est sur un pont le tramway va toujours écraser 5 personnes et si on pousse un homme ça sauve les 5 personnes.

- Quatre grandes catégories d'émotions morales (indignation, satisfaction/insatisfaction spéculaire par rapport à nos actes, empathie, admiration

- Les jugements permettent de mieux contrôler les émotions (classique!) lorsqu'il s'agit de décider d'agir..

 

II. Délinquance et adolescence

 

0274963b.jpg

La délinquance n'est pas obligatoirement liée à un défaut de jugement moral (Jurkovitch, 1980). 

 

Certes, en moyenne, les jugements moraux des jeunes délinquants sont moins élevés.

Mais certains jeunes délinquants présentent des niveaux de jugement moral analogues à ceux des non-délinquants.

Et donc: des niveaux conventionnels de jugement ne garantissent pas contre l'incidence de comportements délinquants.

 

Chercher à mieux comprendre comment les comportements délinquants

 

II.1> Les évaluations de la délinquance adolescente

La signification du terme de délinquance est variable selon les pays

- critères juridiques comme en France

- Critères sociaux (pays anglo saxons): « l'ensemble des conduites antisociales exprimant l'inadaptation d'un individu à al société »)

- …. mais l'adaptation à la société est-elle une obligation morale ou philosophique?

 

Le critère juridique est lui même variable selon les pays

- Par exemple en Belgique un mineur + un majeur = un viol

 

II.1.1> Délinquance officielle et délinquance auto révélée

 

La délinquance officielle est appréciée par les mises en examen et les condamnations

- Variable selon les pays

- Variable selon les délits

La délinquance est moins importante en milieu scolaire que non scoalire (Debarieux)

"Les incidents sont de 0,08%"

Il convient d'être prudent avec ces chiffres, la réalité est plus tranquille qu'on peut le croire, mais le sentiment d'insécuité est à prendre en compte. Il y a de grandes variations de l'insécurité réelle entre les établissements d'un même milieu (les profs peuvent interagor avec les enfants plutôt que d'aller se réfugier dans la salle des professeurs).

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : site-psychologie (ressources)
  • site-psychologie (ressources)
  • : psychologie générale, psychologie cognitive et expérimentale, psychologie sociale, psychologie clinique/psychopathologie, psychologie du développement et différentielle, Psychophysiologie/Neuropsychologie.
  • Contact

Recherche