Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2016 7 20 /03 /mars /2016 18:33

  psyy.jpg 

 

NEWS 22 Mai 2014

Bientôt (enfin!) un emploi si tout va bien. Après une paranthèse je compte écrire de nouveaux articles sur le blog, qui concerneront particulièrement les champs de la psychopathologie cognitive et la neuropsychologie.  

 

NEWS 16 Novembre 2013

Vous êtes nombreux à me faire des retours positifs et encourageants sur le contenu de ce blog depuis sa création et je vous en remercie chaleureusement! Je prends bien note également de vos retours sur les fautes de frappe et d'orthographe et m'engage à rendre le blog plus propre et agréable à lire dans les semaines qui suivent. N'étant plus étudiant je ne publierais plus mes notes de cours mais préparerais moi même des contenus thématiques (à partir d'articles de la littérature scientifiques, de lectures, ou de ma pratique de psychologue) susceptibles d'intéresser les amateurs (ou les expérimentés) de la psychologie.

 

NEWS 16 Juin 2013

Vous êtes intéressés pour assister à une soutenance publique et diplômante de Master 2 en psychologie? C'est possible et c'est cette semaine sur le site St Charles (Montpellier) à la salle des Colloques numéro 1. Je passerais pour ma part le vendredi 21 Juin à 09h30. Je présenterais mon mémoire de formation sur les approches psychologiques et environnementales dans la prise en charge et les soins quotidiens et la méthode Montessori. Je présenterais également mon mémoire de recherche sur les effets du TDAH sur le vieillissement cognitif et les possibles liens avec le "trouble cognitif léger dysexécutif". Mémoire de recherche disponible ICI

 

Contactez-moi

jean-nicolas.pous@hotmail.fr

 

Redéfinition de la charte

 

1- Les articles publiés sont mes notes de cours pour lesquelles j'ai obtenu l'aimable autorisation écrite ou orale (en attente d'autorisation écrite), des professeurs et maîtres de conférence des enseignements de psychologie de l'UM3 et UM2, et ne constituant en aucun cas une "autorisation définitive" (chaque enseignant bénéficiant évidemment de la possibilité de revenir sur sa position initiale). AUCUNE PUBLICATION ICI N'AYANT PAS ETE AUTORISEE. Voir la rubrique remerciements.

2- Ce sont des retranscriptions personnelles et lacunaires de cours magistraux et TD enseignés à l'UM3/UM2, qui ne constituent en aucun cas un support de cours suffisant.
Tout contenu de ressources en ligne est insuffisant et n'exempte pas de la présence en cours, ainsi que du travail personnel tel la consultation d'articles scientifiques, de la lecture d'ouvrages...

3- Ce site est désormais doté d'un traceur IP.

4- Les commentaires faisant référence explicite ou implicite à une quelconque personnalité de l'UM3/UM2 ne seront pas pris en compte.

 


Liens et Bibliographies ici.


Published by JN - dans ACCUEIL
commenter cet article
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 17:07

Impact du trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H) sur le vieillissement cognitif: liens possibles avec le "MCI dysexécutif".

Disponible ICI

4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 16:39

                                                 deontologie-avocats-277x300.jpg

 

Différence entre éthique et déontologie

La déontologie

La déontologie désigne l’ensemble des devoirs et des obligations imposés aux membres d’un ordre ou d’une association professionnelle. Comme les règles de droit, les règles déontologiques s’appliquent de manière identique à tous les membres du groupe, dans toutes les situations de la pratique. Une autorité est chargée de les faire respecter et d’imposer des sanctions en cas de dérogation. On pourrait qualifier la déontologie de "morale professionnelle devant être respectée". Dans la profession de psychologue la déontologie unit l'ensemble des professionnels des différents domaines, des différentes approches utilisant différents outils.

L'éthique 

La réflexion éthique fait appel à l’autonomie, au jugement et au sens des responsabilités. On peut décider sur la base de nos propres valeurs,de ne pas accepter une mission alors que celle-ci peut-être dictée par notre code de déontologie. 

La déontologie est issue de l'éthique

La déontologie distingue les obligations du professionnel envers le public, le client et la profession.

La réflexion éthique, de son côté, est ouverte aux points de vue de toute personne ou tout groupe dont les valeurs ou les intérêts sont touchés par une décision. Elle aide à résoudre les situations où les obligations du professionnel envers son client et envers le public sont difficilement conciliables, de même que les situations où les valeurs du groupe professionnel entrent en conflit avec d’autres valeurs ou intérêts dignes de considération.

 

source: http://gpp.oiq.qc.ca/distinction_entre_ethique_deontologie.htm

 

Le code de déontologie, réactualisé en 2012, est téléchargeable ICI.

 

1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 01:13

Je mets ici à disposition mon mémoire de recherche qui m'a valu un 17.

J'ai travaillé cette année avec des patients schizophrènes: la thématique de mon mémoire concerne les effets de l'amorçage sémantique sur la coordination motrice interpersonnelle pour ces patients versus des sujets contrôles.

DISPONIBLE ICI

21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 00:13

A regarder... encore et encore...puis à méditer!

 

 

 

Martial Van der Linden et le mythe de la maladie d'Alzheimer.

Site: http://www.mythe-Alzheimer.over-blog.com

 

 

 

20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 17:57

Un nouveau congrès auquel j'aurais de nouveau la chance d'entendre des pontes en psychologie du vieillissement.

Parmi eux Jérôme Erkes et Stéphane Raffard avec qui j'ai eu/ j'aurais l'occasion de travailler...

Bien évidemment des noms connus en psycho-gérontologie (Martial Van der LInden, Marie-Christine Gély-Nargeot, Anne-Marie Ergis ...).

Une belle opportunité pour aller se former "en continu" dans un congrès!

 

formation geronto-bandeau haut

Programme disponible sur le site de la FFPP.

 

 

 

 

 

20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 17:41

Voilà je poste mon TE sur le site, un travail qui m'a valu une note de 17. En bref je suis ravi

 

 

 

imgTEE.jpg

 

Télécharger

 

20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 15:52

Car il faut bien immortaliser certains moments.. de jeunes étudiants! 
Ce TP passionnant, consistait à observer avec un EEG l'acitivité des ondes cérebrales lors d'un état de veille détendu et vigilant. Dans un second temps mesurer des réponses émotionnelles en lisant des mots à valence positive, neutre ou négative et aussi… avec toutes sortes d'images!

 

 

  SDC10506

 

 

 

 

13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 16:38

On trouvera le cas (un peu vieux) du petit garçon de Minsk  ICI.
Comme pour le cas précédent, ce cas nous sert de prétexte ici pour étudier la psychanalyse d'enfants.
Mais pour résumer il s'agit d'une "névrose obsessionnelle infantile". (Ici des guillemets car le terme de "névrose" en ce qui concerne un enfant n'est pas toujours pertinent du fait qu'il existe une réversibilité ou "flexibilité" structurale).

INTRO:
En psychanalyse on travaille principalement sur les associations libres.
Cependant avec les enfants l'association libre (quand elle est possible) n'est vraiment pas aisée (en raison du niveau d'acquisition du langage).
On passe alors sur des médiations et ce que nous allons présenter.


I. Le jeu

II.Le dessin

Winnicott avait mis au point une technique de dessin très particulière: le "squiggle" qui laissait libre cours à la créativité de l'enfant et mettait en jeu de puissants mécanismes transférentiels:

  


III. L'analyse des rêves:
"Le rêve est la voie d'accès royale à l'inconscient" (Freud avait souligné ceci dès le départ).
Seulement, seul le rêveur (avec de l'aide) peut interpréter son rêve. Il n'y a pas de "science du rêve".

- Le rêve est l'accomplissement d'un désir inconscient
- Le rêve nous sert à supporter la vie
- Le rêve n'est pas fait pour être compris (au contraire) : en raison des mécanismes de déplacement et condensation.

- Analyse chimique : " Décomposer un élément en chacune de ses substances" (ex : Ethanol = CH3-CH2OH)
-----> Pour le rêve c'est assez semblable! On va chercher dans chacun des contenus l'expression déguisée des désirs refoulés.
Attention: On analyse un récit de rêve, pas un rêve lui-même; de par ce fait il est forcément "déformé": non seulement par l'analyste mais également par l'analysant lui-même!

IV.Les éléments transférentiels
Le transfert est le mécanisme fondamental qui permet la psychanalyse, les désirs inconscients s'actualisent sur la personne du psychanalyste.
C'est une représentation des prototypes de l'enfance dans la relation actuelle à l'analyste.
===>Le sujet fait inconsciemment jouer à l'analyste le rôle des avatars parentaux dans lequel il s'est structuré pendant l'enfance.

V.Quelques grands noms de la psychanalyse d'enfants:

- Françoise Dolto
- Mélanie Klein
- Donald.W Winicott
- Anna Freud
- René Spitz

 

12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 14:08


                                       Les psychoses infantiles

          



I.Les psychoses infantiles précoces (0 à 5 ans)
- Dans la première année les bébés sont très calmes et très « faciles »; ils manifestent peu de plaisir/déplaisir et ont un faible dialogue tonique: des bébés « sacs de farine ».
- Chez l'autiste, on ne retrouve pas l'apparition du sourire social vers 2-3mois, aussi on ne retrouve pas « l'angoisse du 8ème mois ».
- Ces bébés n'accrochent pas le regard. Ce dernier est « vide » et absent.
- Refus du contact physique et si contact il y a, c'est plutôt un contact avec un membre du corps (la main par exemple) que le jeune autiste va manipuler.
- Pas de réaction au départ des parents, des proches... il est indifférent.
- Dans l'autisme de Kanner (le plus grave), on peut trouver des conduites hétéro ou auto-agressives. Aussi ils ne réagissent pas à la douleur (s'ils se cognent par exemple).
- Les conduites psychomotrices: hypotonie, gestualité stéréotypies, balancement.
- Les troubles du langage sont fréquents et dans l'autisme de Kanner ils sont pour la plupart des cas totalement absents (à part peut-être certains phonèmes ou des grognements, bruits...).
- Des troubles de l'humeur avec tristesse, peurs soudaines sans raisons apparentes, moments d'agitation et exubérances. Des crises d'angoisses massives, spontanées ou consécutives à des frustrations infimes.
- Immutabilité: Le moindre changement dans l'environnement peut provoquer de grandes angoisses chez l'autiste.
- On y trouve bien souvent des sortes de rituels envahissants et sans but pragmatique à priori.
- troubles du sommeil, troubles alimentaires, troubles sphinctériens.

II.Les psychoses de la seconde enfance (5 à 13 ans)
Elles peuvent potentiellement être les prolongations d'une psychose infantile antérieure qui n'a pas été bien remarqué.
Quand ce n'est pas le cas, les troubles vont arriver sur une personnalité « mieux structurée » (cognition et langage) et le déstructuration sera moins importante.

Les manifestations psychotiques et régressives sont caractéristiques: cela commence par un retrait (progressif ou soudain). L'enfant va s'isoler, manifester un refus scolaire, de l'agressivité, des fugues, il peut y avoir des désordres psychomoteurs (agitation ou inhibition); des troubles somatiques ainsi que des conduites instinctuelles (alimentation et propreté); des conduites impulsives avec  parfois violence verbale ou mutisme. Le langage donc peut être désinvesti (mutisme) ou hyperinvesti (l'enfant apprend par coeur un dictionnaire).
L'effondrement des capacités intellectuelles.
Rupture avec la réalité: ceci est assez difficile à établir chez un jeune enfant qui a une réalité bien à lui, mais des délires sur le corps et fonctionnement corporel sont de bons indices.


III.Les différentes formes de psychoses infantiles
- L'autisme de Kanner (le plus grave)
- La psychose symbiotique de Malher (l'enfant ne peut se détacher de la mère).
- Autisme secondaire régréssif de Tustin
- Autisme d'Asperger : ce dernier est le moins déstructurant : le langage y est beaucoup moins perturbé, la cognition à peu près normale à l'exception que l'enfant « Asperger » se sert de sa mémoire de manière mécanique sans adaptation situationnelle (ex; il va dire « Bonjour Madame » car il aura appris mais à un « Monsieur »). Il peuvent s'adapter aux situations mais ce n'est pas naturel pour eux, c'est un apprentissage.

IV.Evolution des psychoses infantiles:
- Le plus souvent elles évoluent vers une débilité profonde ou sévère.
- Elles se « stabilisent » en autisme: le sujet est coupé du monde extérieur
- Elles évoluent vers la schizophrénie.

Il peut y avoir des améliorations partielles mais des troubles du comportement majeur poseront souvent problème à l'adolescence.
Le plus souvent les autismes graves (surtout celui de Kanner) évoluent vers des débilités ou des psychoses graves.
Aussi plus le trouble est précoce, plus les conséquences seront importantes!

 

 

Présentation

  • : site-psychologie (ressources)
  • site-psychologie (ressources)
  • : psychologie générale, psychologie cognitive et expérimentale, psychologie sociale, psychologie clinique/psychopathologie, psychologie du développement et différentielle, Psychophysiologie/Neuropsychologie.
  • Contact

Recherche